• Bellossy
  • Bellossy2
  • Bellossy3
  • Bracosson
  • Buet
  • Carrefour Maison Neuve
  • Chemin des voyageurs
  • Clocher
  • Eglise
  • Fruitière
  • Hiver
  • Lavoir
  • Longeraie
  • Poirier Longet
  • Vue Salève

Savons du Léman

savonsdulemanSandra Rembert, une architecte devenue artisan-savonnier
Une belle carrière d’architecte
Dans une autre vie, cette habitante du village de Maison Neuve fut architecte, avec la volonté de travailler au plus près des besoins et des envies de ses clients, pour construire des logements bien conçus et harmonieux. Mais au fil d’une carrière bien menée, Sandra Rembert s’est un jour retrouvée à piloter des projets très importants, avec des impératifs de profits financiers que ne correspondaient plus à ses aspirations profondes.

Devenir artisan savonnier
Après un break et une longue réflexion sur un avenir professionnel plus en phase avec ses envies et son éthique, elle a un jour décidé de devenir artisan savonnier. « Dans mon entourage, des personnes avaient des problèmes de peau. En détaillant les ingrédients des gels douches et des savons des grandes marques industrielles, j’ai constaté qu’ils devaient beaucoup à la chimie et peu à la nature, explique Sandra. Sans parler des emballages en plastique et des résidus chimiques qui finissent dans nos rivières ».
Après quelques essais de fabrication de savons bio maison et une étude de marché sur les possibilités de démarrer une activité pérenne dans ce domaine, Sandra a appris le métier d’artisan-savonnier à Forcalquier, dans le sud de la France, selon la méthode ancestrale de la saponification à froid. Cette fabrication ayant l’avantage de conserver les propriétés des huiles naturelles biologiques qui entrent dans la composition des savons.

Les Savons du Lémansavonsduleman2
Elle a ensuite créé sa société, « Savons du Léman », un site internet dédié à son activité et installé un laboratoire dans le sous-sol de sa maison. « Je travaille avec des ingrédients de base comme le beurre de karité ou les huiles de colza, coprah, olive et ricin, tous bio, tout comme les huiles précieuses (macadamia, argent, avocat, noix, etc.) qui vont apporter le surgras au savon permettant de reformer le film lipidique sur la peau, qui ainsi ne se dessèche pas, ne tire pas, et nécessite moins, voire pas, de crème hydratante ».
Notre savonnière rajoute à ses savons des huiles essentielles pour le parfum et des pigments naturels pour la couleur, le tout avec un emballage biodégradable.
Sandra Rembert, qui propose une gamme de 12 savons naturels à découvrir sur son site internet, résume d’un slogan sa philosophie d’artisan-savonnier : « mes savons sont doux pour la peau, mais aussi doux pour la planète ! »

Pour être informés en avant-première de toutes les nouveautés et événements à venir : cliquez sur "J'aime" sur https://www.facebook.com/savonsduleman/

Journée « portes ouvertes » au laboratoire des  Savons du Léman le samedi 10 septembre 2016 (réservation au 09 70 46 60 33)

ImprimerE-mail