• Bracosson
  • Lavoir
  • Longeraie
  • Poirier Longet
  • Vue Salève

Projet de territoire

Quel territoire voulons-nous pour demain ?           projetterritoire photo                

Des débats organisés avec les élus du territoire sont en cours pour définir ensemble les orientations et actions souhaitables en matière de mobilité, d’habitat, d’emploi, de services de proximité, d’aménagement du territoire, etc.

D’ici le printemps, une feuille de route partagée guidera les politiques publiques et les projets portés par la Communauté de communes dans les cinq prochaines années.

Dans un bassin de vie transfrontalier dynamique comme le nôtre, où la population et les modes de vie évoluent rapidement, nos politiques publiques locales doivent régulièrement s’adapter aux nouveaux défis et besoins des populations.

Cet automne, les élus communautaires et municipaux - accompagnés par un cabinet d’études spécialisé dans les stratégies territoriales - ont ainsi étudié les derniers indicateurs nationaux et locaux pouvant impacter les dynamiques territoriales.

Cette phase d’analyse et de partage de connaissances a été complétée d’un sondage auprès de personnes résidant sur le territoire de la CCG.

Des citoyens consultés tout au long de la démarche

800 personnes ont été interrogées sur leur perception du territoire et leurs attentes (transport, services de proximité, logements, préservation du cadre de vie…).

Parmi eux, un panel d’une trentaine de citoyens sera associé aux débats des élus et donnera son avis sur les propositions d’actions envisagées.

Le Conseil de développement, qui sera installé très prochainement, sera également associé à ces travaux et consulté sur la déclinaison des enjeux en projets et services à la population à développer.

Régulation ou rupture : deux scénarii structurent les débats

Pour beaucoup de nos élus, l’enjeu est de maintenir l’équilibre actuel entre le dynamisme lié à l’emploi local et la qualité de vie sur le territoire (proximité de la nature, des services…).

Les débats portent donc principalement sur la manière de maintenir cet équilibre : faut-il réguler davantage les impacts de la croissance démographique ou chercher à changer de trajectoire ?

Ces deux scenarii serviront dans les prochaines semaines de support à la réflexion sur l’évolution souhaitée du territoire, la définition d’objectifs et d’actions prioritaires pour les 5 prochaines années.

Pour en savoir plus : www.cc-genevois.fr (rubrique La collectivité et son territoire / Projet de territoire)

EN BREF

Ce que les citoyens apprécient sur le territoire de la CCG* :

- Proximité du bassin d’emplois suisse et des grandes villes de Haute-Savoie

- Proximité de la nature, des lacs et montagnes

Leurs principales attentes :

- Transports - déplacements

- Services de proximité
(services publics, commerces, loisirs…)

- Habitat

- Emploi

* étude réalisée en novembre 2020 auprès d’un échantillon représentatif de la population composé de 800 personnes

ImprimerE-mail

Au revoir Ginette

 

 Ginette JACQUET   Quelques mots pour rendre hommage à Madame Ginette JACQUET, née SAXOD qui nous à quittés dimanche 27 décembre 2020 à l’âge de 80 ans.

Née en 1940 dans le village de la Motte, c’est en 1945 à l’âge de 5 ans que ses parents viennent vivre avec elle et ses 3 frères dans la commune de Vers.

Ses parents ayant repris une exploitation agricole, très vite elle apprend les rudiments de la ferme.

En 1964, elle épouse François JACQUET et donne naissance par la suite à 4 enfants, Laurence, Éric, Sylvie et Ludivine.

C’est avec une grande volonté qu’elle va assumer son rôle à la ferme avec la traite matin et soir, le jardin mais aussi son rôle de mère avec chaque jour cette grande famille autour de la table. Les années passent, elle devient grand-mère pour son plus grand bonheur. Elle passera beaucoup de temps à s’occuper de ses petits enfants et malgré la situation difficile que nous vivons depuis un an, il était inconcevable pour elle de rester à l’écart de sa famille. Même si sa vie était bien remplie, la porte de sa maison était toujours ouverte et le café toujours chaud pour qui voulait s’arrêter.

Toute sa vie, elle l’a consacrée sans compter pour sa famille qui était la chose la plus importante à ses yeux.

Aujourd’hui c’est un grand vide qu’elle laisse derrière elle.

GRABINSKI Damien.

ImprimerE-mail