• Bellossy
  • Bellossy2
  • Bellossy3
  • Bracosson
  • Buet
  • Carrefour Maison Neuve
  • Chemin des voyageurs
  • Clocher
  • Eglise
  • Fruitière
  • Hiver
  • Lavoir
  • Longeraie
  • Poirier Longet
  • Vue Salève

Horaires d'ouverture

Lundi de 16h30 à 19h
Mercredi de 16h30 à 19h
Samedi de 10h à 12h
En Juillet et Août : le samedi de 10h à 12h

La bibliothèque fête son anniversaire avec Anne Brécart

Brecart femme provisoire

Vendredi 24 mars à 19h00

Pour fêter ses 10 ans, la bibliothèque recevra Anne Brécart pour son livre «La femme provisoire »
Sélection Lettres frontière 2016

«Dans le Berlin-Est des années 1980, une jeune femme marche de longues heures solitaires à travers la ville. Elle vient de subir un avortement, qui lui laisse un vide immense. Elle rencontre Javier, jeune père d’un enfant de quelques mois et tisse avec ce dernier des liens forts et tendres.
Le livre oscille dans une double temporalité : il s’ouvre sur le personnage de Valentin, qui trente ans après vient rendre visite à la narratrice dans sa maison de Genève, elle qui fut sa mère durant quelques mois…Le roman se poursuit au gré des souvenirs de l’un et l’autre, dans un rythme de balancier. »

Avec ce roman, elle continue son travail de recherche sur la mémoire, qu’elle avait entamé avec  « Les Années de verre », « Angle mort » (prix Schiller), « Le Monde d’Archibald, » et « La Lenteur de l’aube », dont le fil rouge est aussi ce qui forge l’identité. Avec ses personnages un peu flous, aux destins croisés, elle tisse une trame narrative basée sur des flashbacks qui donnent les clés pour comprendre l’histoire du présent.

Anne Brécart est très douée dans l’art de suggérer les émotions, par la simple description d’un paysage, d’une ville, d’un appartement et dans l’exploration de l’intime.

Nous prolongerons ce moment agréable autour d’un buffet.

ImprimerE-mail

Moment littéraire avec Janry Varnel

Samedi 22 octobre 2016 à 16h00, nous recevrons Janry Varnel à l’occasion de la récente sortie de son livre "Un clown au paradis"janry varnel

Homme de radio, de télévision et de théâtre, Janry Varnel, aujourd’hui à la retraite, cultive des carottes, des haricots et des patates dans son potager en Haute-Savoie, pour que ses petites-filles découvrent de bons légumes frais. Après avoir écrit plus d’une vingtaine de comédies musicales pour les enfants des écoles avec les musiciens Thierry Fervant, Olivier et Cécile Rogg, il publie aujourd’hui, à 72 ans, son premier roman.

Un clown au paradis

Quand les souvenirs se mêlent aux fantasmes et à l’imaginaire, difficile de démêler le vrai du faux. Une jeune fille qui disparaît et que l’on retrouve vingt ans plus tard, une châtelaine décédée qui hante son château, des étreintes amoureuses qui se terminent dans le sang, on se laisse emporter par des rêves étranges dont les images se glissent en nous.

Si vous avez participé à l’enquête « Une affaire bien véreuse » organisée par la Bibliothèque de Vers, en septembre 2015 vous y remarquerez quelques similitudes qui ne sont pas fortuites. Et pour cause : son scenario avait été élaboré avec la participation de Janry Varnel lui-même.

ImprimerE-mail

Plein succès pour la murder party de la bibliothèque

murderDans le cadre des animations liées à la subvention de l’Assemblée des Pays de Savoie qui a permis à la bibliothèque de Vers d’acquérir 70 nouveaux romans policiers, une « murder party » intitulée « une affaire bien véreuse » était organisée dans la commune le samedi 26 septembre 2015. Le scénario de cette enquête policière grandeur nature avait été adapté par l’équipe de bibliothèque d’après une intrigue originale écrite par Janry Varnel.
Il y avait donc effervescence, ce samedi après-midi à la bibliothèque, où sept équipes, soit une soixante d’enquêteurs, étaient en concurrence. Les participants  se sont retrouvés face à des officiers de police (fictifs) qui leur ont indiqué qu’une jeune femme avait été trouvée morte par homicide non loin de l’auberge de la Fruitière. Le visage de la victime rappelait une dénommée Sylvie, un beau brin de fille qui fut durant quelques mois serveuse à l’hôtel Au Bon Coin dans les années 1970.
Chaque équipe disposait des mêmes indices et devait parcourir la commune d’un témoin à l’autre pour comprendre ce qui avait pu se passer et découvrir l’assassin de la jeune femme. Excellents dans leurs rôles de témoins, les bénévoles de la bibliothèque et quelques habitants de la commune ont parfaitement joué le jeu, renseignant ou égarant les enquêteurs au fil d’une après-midi où les cerveaux ont beaucoup phosphoré. Tant pour les costumes que dans la fabrication des documents et des pièces à conviction, les organisateurs avaient vraiment soignés les moindres détails, allant même jusqu’à prévenir la gendarmerie, afin d’éviter que de vrais policiers ne surgissent au milieu de l’enquête !
Après trois heures sur le terrain, les participants se retrouvaient à la salle des fêtes  pour livrer leurs conclusions. Sur scène, ils découvraient, mis sur le grill par la commissaire, les suspects et les témoins livrant les parties manquantes de cette passionnante enquête. Comme souvent, certaines équipes avaient vu juste alors que d’autres s’étaient totalement fourvoyées.
Mais au final, tous les participants étaient ravis de cette après-midi très originale, d’autant plus que l’ensemble des équipes étaient récompensées par des lots offerts par des commerçants du secteur.
Cette « murder party » fera l’objet d’un DVD en vente à la bibliothèque de Vers.

doigtVoir les photos

ImprimerE-mail